#1 Faire le show dans la rue et récolter de l’argent

Sabaidee les rêveurs !
J’ai réalisé mon premier défi de sortie de zone de confort ! Celui-ci ressemble un peu à celui que j’ai fait précédemment à Bordeaux à quelques buances prés.
Je suis actuellement à découvert et donc si je souhaite continuer mon voyage, il est important pour moi de générer des ressources !
J’ai alors eu une super idée: pourquoi ne pas réitérer un spectacle dans la rue sauf que cette fois-ci l’argent sera pour moi car j’en ai besoin!
Je vous raconte alors brièvement mon premier défi:
Je me suis décidé à prendre mon ballon, mon ukulele et à me diriger vers le marché de nuit où un bon nombre de touriste fourmillent. Une aubaine pour moi qui souhaite attirer l’oeil !
J’ai alors trés naturellement cette fois-ci et avec tout de même un peu de peur, déposer mes affaires et ma casquette en guise de panier pour l’argent puis j’ai commencé à jongler avec mon ballon, le faisant tenir en équilibre sur mon front et réalisant quelques tricks donc j’ai le secret !
J’ai attiré à moi les regards, je me sentais concentré et détendu car le foot et la jonglerie avec un ballon c’est mon domaine, je pratique depuis quelques années déjà. J’ai alors attiré à moi la rencontre avec un guide pour touriste avec qui j’ai échangé quelques passes et quelques mots. J’étais en train de passer un agréable moment, rien vraiment à voir avec mes débuts à Bordeaux. J’étais serein et n’attendais rien réellement de la situation si ce n’est qu’un petit billet se glisse dans ma casquette en guise de bonus quant à ma sortie de zone de confort.
Seulement mon ballon m’avait permis d’attirer des rencontres et une décontraction certaine alors que je faisais le show mais pas un péco (argent).
J’ai continué encore un peu à jongler et puis je me suis dit que j’allais sortir mon arme secrête et tenter un p’tit tour d’équilibre avec mon ukulele. Je prends donc mon instrument aux notes si douces et le dépose délicatement sur mon nez pour commencer une danse défiant la loi de gravité avec ce dernier. J’ai rapidemment senti que les regards se faisaient plus nombreux et insistants, cependant j’ai été agréablement surpris de la facilité à me concentrer sur mon objectif: tenir le ukulele en équilibre. Je me suis donc amusé à me balader, à tenter de m’asseoir en maintenant l’équilibre et j’ai échoué à plusieurs reprises car ce dernier glissait sur mon nez. J’ai persévéré et réussi à m’asseoir puis me relever en gardant ce bout de bois en équilibre. Lorsque ma tête est revenue dans une position horizontale, j’ai perçu qu’il y avait beaucoup de monde qui m’entourait et surtout des enfants. J’ai reçu des signes de satisfactions, un pouce levé et des sourires. J’ai remercié ces personnes pour leur attention et leur sourire. J’ai fait un autre petit tour à un enfant qui essayait de mettre en équilibre un objet qu’il tenait dans les mains mais celui-ci n’était pas adapté. J’ai alors pris mon trépied pour la gopro et l’ai mis en équilibre sur mon nez puis je lui ai proposé d’essayer. Il a refusé par timidité, je suppose…

J’ai alors décidé qu’il était temps d’aller manger et que mon défi était réalisé. J’avais attiré la foule, fait le show et j’étais désormais assez serein avec cette idée. Puis en revenant vers mes affaires, j’ai aperçu qu’il avait poussé du papier dans ma casquette. Des personnes m’ont déposé de l’argent. J’ai récolté en tout environ 4 euros en l’espace de 20 minutes. Avec 4 euros ici au Laos on peut se faire 2 repas végétariens! Je suis aux anges, j’ai réussi à générer de l’argent avec ma propre énergie ! J’ai rémercié l’univers de m’avoir fait ce cadeau trés encourageant pour la suite car à ce moment là j’ai compris que je ne rentrerais pas de si tôt en France et pourrais me générer de l’argent en continuant ainsi pour mon voyage !
Le repas de ce soir a donc eu une saveur particulière, celle de la réussite d’être un artiste de rue, celle de l’espoir de continuer de voyager et d’améliorer mes prestations et surtout de continuer à sortir de ma zone de confort!
C’est incroyable la force et l’énergie qui émane de moi lorsque je pratique ces défis de sortis de zone de confort. J’ai une assurance à la suite de la réalisation et le sentiment d’être complètement à ma place quand je réalise le défi. C’est comme si le monde s’arrête de tourner autour de moi et que je ne faisais plus qu’un avec ce dernier, qui est composé à ce moment-là de mon ukulele en suspension et de moi.

Je suis heureux de me relancer dans ce défi et avec cette fois-ci la ferme intention de partager mon aventure et mes découvertes. Je vous souhaite de vous lancer vous aussi des défis qui vous tiennent à coeur et je vous invite à voir le prochain défi de demain !
Belle soirée. Je vous souhaite de profiter de la vie comme j’en profite, je vous souhaite de jouer à réaliser la meilleure version de vous-même et de vous créer la vie de vos rêves! Kop Chaï lai laï mes amis !

Vive les défis et vive l’Utopie ! Réalisons notre Planète Utopia!